Anthony Girard Music for Harp World Premiere Recording

Une réussite totale et un apport très précieux au répertoire de la harpe.




Avec actuellement à son actif une bonne trentaine de CDs et un DVD Joseph Jongen, l’excellente étiquette belge Harp & Co, centrée sur la harpe comme l’indique son nom, nous propose un programmeAnthony Girard qui sort assurément des sentiers battus, mais qui surtout est une vraie merveille.
Née à Tel-Aviv où elle reçoit sa première formation musicale, la harpiste Rachel Talitman arrive en Belgique où elle se perfectionne auprès de Susanna Mildonian au Conservatoire Royal de Bruxelles pour obtenir un Diplôme Supérieur avec distinction, et parallèlement elle se spécialise dans la musique française avec Pierre Jamet à Paris.
Constamment entourée de musiciens amis, tels que le remarquable altiste Pierre-Henri Xuereb pour ne citer que lui, Rachel Talitman est sans aucun doute l’âme de Harp & Co qui fait vraiment honneur à la harpe, instrument de raffinement par excellence, et cela nous vaut un répertoire passionnant qui nous a déjà révélé de rares et magnifiques découvertes, certaines d’ailleurs dédiées à Rachel Talitman : on y retrouve parmi bien d’autres les noms de grands baroques et classiques, mais également – sans oublier de mentionner un superbe programme de musique anglaise moderne – Jean Absil, Jean Cras, Jean-Michel Damase, Alphonse Hasselmans, Joseph Jongen, Michel Lysight, Alexandre Tansman, Maurice Thiriet,… mettant nettement à l’honneur cette belle École française pour laquelle elle aura toujours une prédilection. C’est dire l’éclectisme et l’étendue du répertoire de cette admirable musicienne qui nous propose ici ce qui sera pour beaucoup une révélation.
Né en 1959 à New York, Anthony Girard a suivi des études au Conservatoire National de Musique de Paris, où il obtient de 1980 à 1986 cinq Premiers Prix (harmonie, contrepoint, analyse, orchestration, et composition) ; à l’Université de la Sorbonne il reçoit un DEA d’Histoire de la musique en 1985. Il est indéniable que cette formation apporte à son art des caractéristiques typiquement françaises, évidentes dans les œuvres ici présentes : le Double Concerto pour violon, harpe et orchestre à cordes « Voyage au Gré des Illusions » (2011) dédié précisément à Rachel Talitman, nous plonge d’emblée dans le monde du rêve grâce à une musique constamment changeante, d’une subtilité et d’un raffinement rares, témoignant d’une personnalité de musicien bien affirmée, qui ne craint pas – à juste titre – de s’exprimer dans un langage tonal et modal, loin de toute sécheresse avant-gardiste. Les trois œuvres suivantes se conjuguent en des formations progressivement réduites, mais pour lesquelles l’écriture est toujours aussi riche de subtiles nuances, nous guidant constamment dans un univers onirique.
Toutes ces pages lumineuses, mais dont les aspects techniques de mise en place et de cohésion doivent être particulièrement redoutables, sont admirablement mises en valeur par les interprètes de ce disque, bien évidemment Rachel Talitman qui en est le guide sûr, mais aussi les divers instrumentistes solo, et le sympathique et talentueux compositeur belgo-canadien Michel Lysight, ici à la direction de l’Orchestre de jeunes « Il Sono » qui nous avait déjà conquis dans le Concerto pour harpe du DVD Joseph Jongen (Harp & Co DVD5050-27).
Une réussite totale et un apport très précieux au répertoire de la harpe.

Recommended for you